27 octobre 2010

#13 Lucky Luke contre Pinkerton, Daniel Pennac, Tonino Benacquista, Achdé

Lucky Luke, c'est avec Astérix, LA bande déssinée de mon enfance, les volumes remplissaient la rangée du bas de la bibliothèque familiale, je les ai tous lus 5 ou peut être même 10 fois. A partir de 2006, j'ai immédiatement classé les albums suivant la mort de son dessinateur comme une opération marketing qui ne passerait pas par moi! Las, l'Etre Humain est versatile (enfin surtout moi quoi) et il a suffit d'une chronique radio enthousiaste et du nom de "Pennac (*)" pour que je cède à la curiosité. Ne comptez pas... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

21 octobre 2010

#12 Invisible, Paul Auster

Alors là, difficile de parler de ce livre ! Je n’ai pas lu beaucoup de bouquins de Paul Auster, juste Brooklyn Follies il me semble, que j’avais beaucoup aimé. J’ai écouté l’auteur au salon du livre 2010 : de l’humour, très accessible… Alors quand ma Maman m’a proposé de me laisser en pension le « dernier Auster », je m’y suis jetée dessus. Dès le premier chapitre on reconnaît les éléments autobiographiques : un poète, Adam, se voit offrir « la chance de sa vie » par Born, un mécène,... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
11 octobre 2010

#11 Quand j'étais normal, Marc Weitzmann

C'est d'abord une description sans concession de la classe moyenne de gauche des années 1970. Le cadre de départ est une simple ville de province, des parents protecteurs, un fiston intelligent mais avec un parcours scolaire chaotique, un succès mitigé auprès des filles et des copains plus que des amis. Une famille et une adolescence normales, en somme. En une demi-phrase (je vous laisse le plaisir de la découvrir) l'auteur nous bascule soudainement 30 ans plus tard, en 2003. Basculer n'est pas le terme approprié, au contraire,... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
04 octobre 2010

#10 Le coeur régulier, Olivier Adam

Sarah, la quarantaine, a une vie réglée comme un métronome, une vie parfaite, trop parfaite? A la mort de son frère, elle remet tout en cause et part au Japon pour tenter de comprendre ce frère dont elle a été si proche.   C'est un roman très agréable à lire (en deux soirs pour ma part), on se laisse rapidement prendre par le flot du récit. Olivier Adam est un excellent conteur et un très bon écrivain qui manie avec une apparente facilité les figures de style, les descriptions imagées et un vocabulaire assez dense, sans... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 07:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]