Avez-vous lu Fifty Shades of Grey? J'avoue n'en avoir parcouru que des extraits, d'une platitude et d'un non-style aberrant (genre "Waouh il en avait une énorme!" - Waouh je suis contente pour lui), et même si ma culture est loin d'être complète en ce domaine, je vous propose aujourd'hui une petite sélection de littérature érotique pour réveiller vos dimanches pluvieux - Et un mois avant la Saint Valentin, c'est sympa, non (la bonne excuse)?

Classique :

Auteur majeur, Sade mêle avec talent politique, morale et érotisme. La philosophie dans le boudoir est un court roman d'initiation où l'on succombe surtout aux charmes de l'écriture. Dans Justine ou les malheurs de la vertu, roman beaucoup plus long, l'histoire lasse rapidement: les rebondissements deviennent répétitifs et on finit par trouver Justine vraiment trop niaise et naïve pour être crédible. 

Variante: Histoire d'O. de Pauline Réage. Ultra classique. Là encore on retrouve une écriture maîtrisée mais le récit trop prude ne m'a pas convaincue. 

Poétique:

Je ne m'y connais pas assez pour vous en parler vraiment, mais c'est là où j'ai réalisé que le tabou sur la littérature érotique était très fort. Pour ne citer que les auteurs français, qui sait que Pierre de Ronsard, Stéphane Mallarmé, Théophile Gautier ou encore Arthur Rimbaud ont écrit des textes osés? Première soirée de Rimbaud est très séduisant tout comme Parceque tu m'as parlé de vice d'Apollinaire (pourtant pas convaincant dans son roman pornographique les Onze Mille Verges).

Littéraire:

Portnoy et son complexe: peut-être le roman érotique contemporain le plus connu. Drôle, subversif et incisif, Philip Roth mêle avec brio le psy et le sexe. Incontournable.

Le point d'orgue. Nicholson Baker réussit l'alliance de scènes érotiques cultes avec une vraie histoire entraînante. Son héros Arno Strike a un super pouvoir: celui d'arréter le temps, rendant ainsi immobile et insconscient son entourage. Il en profite pour déshabiller quelques femmes ou laisser des indices érotiques de çi de là. Sans jamais provoquer de véritable gène du côté de ses lecteurs car le narrateur reste bien un voyeur et non pas un violeur, il s'agit là d'un roman particulièrement réussi.

Mes coups de coeur:

Sans surprise ce sont des nouvelles qui remportent la mise!

La dame de ses pensées: Je vous avais déjà parlé de Cécilia Dutter, la revoilà dans un tout autre genre. Je l'ai découverte avec ce court roman de forme très proche de la nouvelle. Vingt ans séparent Alice et Edouard, elle est l'amie de sa femme, il tombe éperdument amoureux d'elle à la première rencontre. Une correspondance s'engage et nous emporte... jusqu'au dénouement, tellement juste. Une vraie perle, à offrir à tout le monde, lecteur régulier ou occasionnel.

Embrasez-moi,  Eric Holder: 7 nouvelles, 7 histoires d'amour. excitant, franchement érotique, et tout simplement excellent. Il est difficile de résumer ces histoires courtes alors faites moi confiance et foncez!