le héros discret

Il y a des livres qu'on aime tellement qu'il est difficile d'en parler. Le héros discret est de ceux-là. Mon coup de coeur pour Mario Vargas Llosa ne se dément pas: son écriture me met de bonne humeur et me procure un vrai bonheur. 

Deux personnages principaux, Felicito Yanaké et Rigoberto, héros ordinaires d'un Pérou en pleine mutation économique et sociale: le premier, à la tête d'une entreprise de transport refuse de se soumettre à la corruption, le second soutient le mariage non conventionnel de son ami et patron. Finie la quiétude, tous deux se retrouvent dans un tourbillon médiatique.

De Piura à Lima, Mario Vargas Llosa nous offre un roman tout simplement lumineux en démontrant une nouvelle fois son talent pour faire un récit fluide et simple en apparence alors qu'il foisonne de richesses et de complexités. La force narrative qui s'en dégage est nourrie autant par la profondeur de chaque personnage que par les intrigues secondaires avec, en transparence, ce regard critique de la société péruvienne contemporaine, teinté d'humour caustique.

De la haute voltige.