16 février 2017

# 175 Sur les chemins noirs, Sylvain Tesson

"Tout ce qui bouleverse la vie advient fortuitement. Le destin ressemble à ces seaux d'eau posés en équilibre sur la tranche des portes. On entre dans la pièce, on est trempé. Ainsi va l'existence. J'ai été initié à la vérité du "pofigisme" le soir où je m'y attendais le moins. Pofigisme n'a pas de traduction en français. Ce mot russe désigne une attitude face à l'absurdité du monde et à l'imprévisibilité des événements." Troublant extrait recopié en janvier 2014 après avoir lu S’abandonner à vivre de Sylvain Tesson. Quelques mois... [Lire la suite]