Encore une bonne idée de Lire magazine qui m'a souvent fait découvrir des premiers romans.

sous le compost

Franck est homme au foyer. Ne comptez pas sur lui pour se plaindre de sa condition : entre les tâches ménagères, l’éducation de ses trois filles et ses plantations, Franck semble être un homme heureux. Tranquille et solitaire mais heureux. Lorsqu’une lettre anonyme lui révèle l’infidélité de sa femme, il décide de préserver cette routine et de ne rien changer aux apparences.

Des apparences justement, il en est beaucoup question dans ce livre : Nicolas Maleski lève progressivement le voile sur les aspects cachés du petit village. L'intrigue bien menée est soutenue par une narration cynique, humoristique et originale: régulièrement Franck nous raconte sa passion du jardinage, offrant là un temps de pause. Ce n'est pas non plus sans rappeler l'adage "cultiver son jardin"...