"Je lis Martin Eden de Jack London. Quel livre merveilleux. Je suis sûr que tu le connais, l'histoire de ce garçon qui pour séduire une femme trop belle, trop cultivée, trop érudite, et d'un milieu social trop éloigné du sien se met à dévorer les livres pour être à la hauteur."

Difficile de ne pas céder à un tel enthousiasme, d'autant que de Jack London je ne connaissais que Croc-Blanc et L'appel de la forêt. Je l'ai immédiatement téléchargé et je l'ai lu en quelques jours malgré la densité des 400 pages.

Ce récit inclassable mêle histoire d'amour, chroniques sociales, processus d'écriture ou encore une mise en lumière du monde d'édition qui n'a pas beaucoup changé. Le style, les procédés narratifs (les personnages secondaires de son milieu semblent "compléter" Martin Eden: l'authenticité de Lizzie, l'addiction de Joe, le talent méconnu de Brissenden) et enfin le parfum autobiographique en font un livre effectivement merveilleux.

C'est un texte toujours d'actualité sur l'amour - écouter son intuition ou céder à la pression sociale - et sur la culture. Tout en défendant ardemment la certitude qu'il faut s'élever par le savoir, il dénonce avec autant de ferveur la vanité de la bourgeoisie qui a la chance d'y avoir accès et devrait le porter à son plus haut niveau.

Un essai sur l'imposture en somme,  en amour comme en culture!

Martin Eden

Pour découvrir Jack London:

Un reportage Arte: https://www.arte.tv/fr/videos/064438-000-A/jack-london-une-aventure-americaine/

Une série sur France culture: https://www.franceculture.fr/emissions/la-compagnie-des-auteurs/jack-london

🎧

Elle est d'ailleurs