A la recherche de ma prochaine lecture et et sans réseau wifi, j’ai balayé les livres non lus sur ma liseuse. Je suis tombée sur Malevil qui m’avait été recommandé par Pierre-Adrien au moment où j’avais lu L'île. Comme quoi, j’écoute vos conseils même s’il me faut souvent du temps avant de les suivre.

20190911_114935

A la fin des années 70, une explosion dévaste la Terre. L'ampleur du phénomène reste inconnue mais dans les environs de Malevil, seuls les sept occupants du châteaux semblent avoir survécu. Commence alors la reconstruction d'une civilisation sous le commandement d'Emmanuel, le narrateur principal.

De la gestion des ressources à la place de la religion et des femmes dans la société en passant bien sûr par le régime politique : quels sont les meilleurs choix de survie quand tous les repères ont disparu? Cela rappelle par certains aspects le jeu Civilization apparu 20 ans plus tard! C'est un roman passionnant (à l'exception de la fin un peu longuette et trop sentimentale à mon goût) qui nous interpelle particulièrement en ces temps de désastre écologique: la concertation, l'engagement et l'organisation sociale sont au coeur du propos. 

Il est intéressant de le lire à la fois en le repositionnant dans son époque, écrit en 1972 les références aux idéologies propres à la guerre froide sont évidentes et au regard de notre société actuelle.

Enfin il a pour ma part une forte résonance avec l'essai que je ne cesse de vous conseiller Effondrement de Jared Diamond: comment certaines civilisations ont disparu là où d'autres ont survécu.

20190901_164449

Elle me regarde à peine
Plus rien ne la surprend sur la nature humaine
C'est pourquoi elle voudrait enfin si je le permets
Lire en paix