14 novembre 2016

# 167 Un pedigree, # 168 Rue des boutiques obscures, Patrick Modiano

Au détour d’une conversation, j’ai réalisé que je n'avais jamais lu Patrick Modiano! J'en ai été la première étonnée, en dépit d'études plutôt littéraires je suis effectivement passée à côté du célèbre auteur, lauréat de nombreux prix, dont le Goncourt, le Nobel de littérature en 2014… J’ai donc pris le sujet très au sérieux et aiguillée par un article du monde tout à fait approprié ("Pour ceux qui ne se sont encore jamais plongés dans son écriture ») j’ai choisi de commencer par l’autobiographie de l’auteur avant de m'attaquer... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

08 novembre 2016

# 166 L'homme aux cercles bleus, Fred Vargas

Encore un livre issu de la sélection d'Alessandro Baricco -je vais peut-être faire une pause même s'il me reste encore beaucoup d’écrits à découvrir. Je n'avais jamais lu de Fred Vargas (à vrai dire je pensais même  que c'était une auteur américaine) et comme Baricco je lis peu de polars pour une raison qui me semble différente: j'aime retrouver dans mes lectures une sorte de résonance. Or dans un thriller, ce n'est heureusement pas le cas et à peine la dernière page lue, j'oublie l'histoire. Dans Une certaine vision du... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
24 octobre 2016

# 165 Magellan, Stefan Zweig

Dans Une certaine vision du monde, je me souviens avoir souri à la formule adroite sur le style de Stefan Zweig et avoir été interpellée par les deux remarques d’Alessandro Baricco au sujet de son livre Magellan: -       Qu’est-ce qui pousse un auteur juif à écrire en 1938 sur un sujet aussi éloigné des préoccupations du moment? -       Séduit par l’ambiguïté de l'entreprise qui ne put se faire qu'au prix de nombreux compromis de Magellan et dont le résultat ne fut finalement... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 septembre 2016

# 164 Mémoires sauvés du vent, Richard Brautigan

Parmi les cinquante livres commentés dans Une certaine vision du monde d’Alessandro Baricco, il y avait Mémoires sauvés du vent de Richard Brautigan. La grâce du titre est une raison suffisante pour le lire, vous ne trouvez pas ? "Je colle mon oreille au passé comme si c'était le mur d'une maison qui n'est plus" : l'auteur semble laisser parler le jeune garçon qu'il a été, comme un dialogue intérieur où l'imagination flirte toujours dangereusement avec la folie. Le caractère autobiographique de cette enfance placée sous le... [Lire la suite]
20 septembre 2016

# 163 Chanson Douce, Leïla Slimani

Il y a des livres que je ne peux pas lâcher, je me dis que je pourrais prendre le temps et prolonger ainsi le plaisir mais c'est plus fort que moi, je m'y plonge dedans à la moindre occasion. Lorsque se profilent la dernière page, le dernier paragraphe, la dernière phrase, j'éprouve un pincement au cœur : il me manque déjà. C'est ce qui s'est produit pour Chanson douce de Leïla Slimani, lu en une journée. Lorsque j’ai vu en bas de ma liseuse s’afficher le chiffre : « 176 pages lues sur 177 », je me suis sentie un peu... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 23:07 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 septembre 2016

# 162 L'île, Robert Merle

On m’avait conseillé avec enthousiasme Robert Merle et notamment Malevil, mais c’est lorsqu’on m’a à nouveau parlé de cet auteur en me recommandant L'île que je me suis lancée : l’inspiration historique m’a plus attirée que la science-fiction. Tout comme les révoltés du Bounty dont s'inspire ce roman, les marins du Blossom n’ont d’autre choix pour survivre que de s’isoler sur une île du pacifique, emmenant avec eux un groupe de Tahitiens. Les divergences sur l'organisation de cette nouvelle société créent rapidement des... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 20:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

09 septembre 2016

# 161 Génitrix, François Mauriac

Je crois que c'est grâce à Mauriac que j'ai eu envie de commencer ce blog. J'étais tombée sur La Robe Prétexte un peu par hasard dans la bibliothèque de Logrian et j'avais été époustouflée par la force du récit, l'écriture ciselée, un peu désuète et tellement poétique.   J'ai retrouvé tout cela dans le court roman Génitrix. Dans l’arrière-pays bordelais Fernand Cazenave, cinquante ans, vit toujours sous le joug de sa mère qui ne tolère aucune rivale. Le récit sans concession de la perversion de cette emprise maternelle... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 00:15 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
25 août 2016

# 160 L'assassin qui révait d'une place au paradis, Jonas Jonasson

Je n’avais jamais lu Jonas Jonasson, probablement l’effet médiatique trop important et la lassitude des titres à rallonge qui semblent se multiplier depuis les succès de Katherine Pancol et Stieg Larsson.   Avec L’assassin qui rêvait d’une place au paradis, je suis servie côté nombre de caractères sur la couverture. Au-delà de cette mauvaise première impression, j’ai du mal à me positionner sur ce bouquin, il y a des choses que j’ai aimées, d’autres pas, le bilan c’est une lecture plaisante mais... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 14:01 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
17 août 2016

# 159 Eux sur la photo, Hélène Gestern

Téléchargé en même temps que plusieurs ebooks, c'est un peu par hasard et en quête de légèreté que j'ai commencé le premier roman d'Hélène Gestern, Eux sur la photo. Deux principes de narration: un court chapitre décrivant une photographie et la correspondance qui s'ensuit entre Hélène et Stéphane, sur les traces de leur histoire personnelle. Les descriptions des images sont réussies, on les visualise sans difficulté ce qui relance à chaque fois efficacement le récit, lui-même très fluide et prenant.  Entre enquête... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
16 août 2016

# 158 Histoire de la littérature récente, Olivier Cadiot

J'ai rien compris. Conseillé par Le Monde dans sa sélection estivale, je crois qu'à l'origine c'est une sorte d'enquête sur la façon de faire de la littérature, sous forme d'étude de marché des auteurs (est ce que ça vaut le coup de se lancer, pour faire quoi, comment se marqueter?) assortie de conseils à l'adresse de ceux qui se lancent dans l'écriture. Sincèrement je ne saurais vous dire la teneur de son propos, si c'était mieux avant ou si c'est pas bien maintenant ni si finalement anciens et modernes sont tous nuls ou... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 20:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,