07 mars 2017

# 176 Les cosmonautes ne font que passer, Elitza Gueorguieva

Un article élogieux sur le site de l'Express m'a fait découvrir cette pépite effectivement passée inaperçue dans la rentrée littéraire de septembre. Dans le crépuscule de l'ère communiste, une petite fille rêve de devenir cosmonaute, une vocation née de l'admiration de son grand-père et de tout un Bloc pour Youri Gargarine. La transition de la Bulgarie vers un nouveau régime politique accompagne son passage à l'adolescence, elle-même allégorie de ce changement historique. Rêves, désillusions, bouleversements des repères : le... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 20:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 février 2017

# 175 Sur les chemins noirs, Sylvain Tesson

"Tout ce qui bouleverse la vie advient fortuitement. Le destin ressemble à ces seaux d'eau posés en équilibre sur la tranche des portes. On entre dans la pièce, on est trempé. Ainsi va l'existence. J'ai été initié à la vérité du "pofigisme" le soir où je m'y attendais le moins. Pofigisme n'a pas de traduction en français. Ce mot russe désigne une attitude face à l'absurdité du monde et à l'imprévisibilité des événements." Troublant extrait recopié en janvier 2014 après avoir lu S’abandonner à vivre de Sylvain Tesson. Quelques mois... [Lire la suite]
01 janvier 2017

# 173 Le Sagouin, # 174 Le mystère Frontenac, #175 Le Désert de l'amour

Trois Mauriac pour commencer l'année! Grace à Marie qui m'a dit lire -et adorer- Le Désert de l'amour, j'ai emprunté trois livres de cet auteur. Ils ont l'avantage d'être courts et me font une sorte de récréation entre deux gros romans, ou après une lecture décevante.          Ma préférence va au Sagouin, puis au Désert de l'amour et enfin au mystère Frontenac, plus descriptif que les deux autres. En fil directeur de ces romans, les liens familiaux et la place de la mère (Le Sagouin, Le mystère... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
18 décembre 2016

Best of Emma 11

Il me semble que je commence toujours les chroniques jeunesse par la même phrase : « ça fait longtemps que.. » C’est donc parti pour quelques idées qui s’inviteront peut être au pied du sapin le 25 décembre? Les livres pop-up : Je sais bien que c’est la mode et aussi le moyen de nous vendre des livres un peu plus chers que la moyenne, mais force est de constater que ça fonctionne bien auprès des enfants et j’en ai trois à vous conseiller: -          Le Petit... [Lire la suite]
06 décembre 2016

# 171 Et je danse, aussi, # 172 Mes amis devenus, Jean-Claude Mourlevat

Je ne connaissais pas cet auteur et je l'ai découvert dans un colis arrivé pour mon anniversaire. C'était déjà un petit évènement en soi: il faut savoir qu'avec Stéphanie on ne s'offre JAMAIS nos cadeaux d'anniversaire à l'heure. Ce qui a l'avantage d'être souvent un coup de coeur du moment, même si c'est avec trois mois de retard.  Bref, j'attaque donc Et je danse aussi écrit en collaboration avec Anne-Laure Bondoux. L'idée de départ est sympa - une correspondance inattendue entre un auteur et une lectrice - et... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 20:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
27 novembre 2016

# 170 Petit Pays, Gaël Faye

De Gaël Faye je ne connaissais ni ses chansons ni son histoire. J'ai découvert son nom avec l'effervescence de la rentrée littéraire et c'est Le masque et la plume qui m'a donné envie de le lire (quatre liens en deux phrases, moi je dis Bravo!). Le thème de son premier roman qui puise son inspiration dans sa propre histoire n'est pas aisé puisqu'il s'agit du génocide rwandais. Pourtant il se lit très facilement, le ton léger du narrateur, un enfant d'une dizaine d'année, donne un air naïf au récit alors qu'en contraste la... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 19:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 novembre 2016

# 169 Le dernier verre, Olivier Ameisen

De ce livre je ne vous dirai pas grand-chose car les raisons qui m'ont amenée à le lire sont trop personnelles pour que je les dévoile ici. Pour la première fois, j'ai hésité à partager avec vous une lecture mais s'il aide un seul d'entre vous, alors cela justifiera mon impudeur. Nul besoin d’être alcoolique pour cela. Si vous êtes sujets à des comportements de type compulsifs, que cela concerne l’alcool, la cigarette, la nourriture, le sport, les achats, que sais-je encore ;  et/ou si vous ressentez en vous quelque chose... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 novembre 2016

# 167 Un pedigree, # 168 Rue des boutiques obscures, Patrick Modiano

Au détour d’une conversation, j’ai réalisé que je n'avais jamais lu Patrick Modiano! J'en ai été la première étonnée, en dépit d'études plutôt littéraires je suis effectivement passée à côté du célèbre auteur, lauréat de nombreux prix, dont le Goncourt, le Nobel de littérature en 2014… J’ai donc pris le sujet très au sérieux et aiguillée par un article du monde tout à fait approprié ("Pour ceux qui ne se sont encore jamais plongés dans son écriture ») j’ai choisi de commencer par l’autobiographie de l’auteur avant de m'attaquer... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 novembre 2016

# 166 L'homme aux cercles bleus, Fred Vargas

Encore un livre issu de la sélection d'Alessandro Baricco -je vais peut-être faire une pause même s'il me reste encore beaucoup d’écrits à découvrir. Je n'avais jamais lu de Fred Vargas (à vrai dire je pensais même  que c'était une auteur américaine) et comme Baricco je lis peu de polars pour une raison qui me semble différente: j'aime retrouver dans mes lectures une sorte de résonance. Or dans un thriller, ce n'est heureusement pas le cas et à peine la dernière page lue, j'oublie l'histoire. Dans Une certaine vision du... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:07 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
24 octobre 2016

# 165 Magellan, Stefan Zweig

Dans Une certaine vision du monde, je me souviens avoir souri à la formule adroite sur le style de Stefan Zweig et avoir été interpellée par les deux remarques d’Alessandro Baricco au sujet de son livre Magellan: -       Qu’est-ce qui pousse un auteur juif à écrire en 1938 sur un sujet aussi éloigné des préoccupations du moment? -       Séduit par l’ambiguïté de l'entreprise qui ne put se faire qu'au prix de nombreux compromis de Magellan et dont le résultat ne fut finalement... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:23 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,