11 août 2016

# 157 Ceux de 14, Maurice Genevoix

J'ai pris tellement de plaisir à lire Rroû que j'ai  voulu retrouver rapidement cet auteur. Je ne suis pas une passionnée des écrits de guerres mais parmi les autres livres de Maurice Genevoix, une oeuvre se détachait et semblait faire figure de référence. Ceux de 14 se concentre sur les neuf premiers mois du conflit (j'ai réalisé en cours de lecture que c'était un peu un écho anachronique - et dans un style et un genre radicalement différent - à Au revoir là-haut qui s’attachait à l’immédiat après-guerre). Gardant la... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 13:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 août 2016

# 156 Une certaine vision du monde, cinquante livres que j'ai lus et aimés, Alessandro Baricco

Lorsque j’ai assisté à l’enregistrement du Masque et la Plume, les critiques n’étaient pas très enthousiastes sur le dernier Alessandro Baricco (La jeune épouse), en revanche ils ont encensé un de ses ouvrages précédents, Une certaine vision du monde, cinquante livres que j'ai lus et aimés. Presque tout est dit dans le titre: l'auteur analyse le top 50 de ses lectures sur une décennie. Le premier livre cité étant Open d’Agassi, j’ai tout de suite senti qu’on allait bien s’entendre (je le conseille régulièrement, récoltant le... [Lire la suite]
04 août 2016

# 155 Un fils en or, Shilpi Somaya Gowda

Une chronique sur France Info m'a donné envie de lire ce roman dont je n'avais pas du tout entendu parler.  Un jeune indien, Anil, part aux États-Unis poursuivre ses études de médecine. Son amie d'enfance Leena reste, elle, en Inde. Choc des cultures, dénonciation de la place de la femme dans la société indienne, espoirs et désillusions du rêve américain, sur fond d'histoires d'amitié et d'amour: un fils en or, c'est en quelque sorte le pendant littéraire d'une bonne comédie sentimentale. On passe un moment agréable à... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 13:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juin 2016

# 154 Eux c'est Nous, Collection Cimade, Daniel Pennac, Jessie Magana, Carole Saturno, Serge Bloch

A lire et à faire lire d'urgence: officiellement c'est un court recueil de textes et de dessins pour expliquer la notion de réfugié à un enfant. En réalité, c'est un livre à mettre entre toutes les mains, particulièrement en cette période de montée des populismes.  Refuser le prisme de la médiatisation anxiogène des réfugiés, regarder la situation avec intelligence et humanité, redonner du sens à la notion de solidarité: une lecture indispensable. Eux c'est nous coûte 3 euros. L'intégralité des gains est reversée à la... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:34 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
22 juin 2016

# 153 Rroû, Maurice Genevoix

D'une phrase, le critique Michel Crépu du Masque et la Plume m'a donné envie de lire son coup de coeur, Rroû. Je crois que je vais être presque aussi brève que lui et essayer de vous transmettre le même enthousiasme! C'est l'histoire d'un chat.  Et la magie opère: on devient soi-même chat. Maurice Genevoix (que je découvre à travers ce livre) nous offre une écriture féline qui transcende les mots en mouvements et en sensations. Je sais qu'à l'instant où vous me lisez, vous vous dites que je vire mystique, mais je vous assure... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 juin 2016

# 152 Sens dessus dessous, Milena Agus

Le seul défaut du dernier roman de Milena Agus est la traduction de son titre en français, tellement plus aérien en italien: Sottosopra (en plus ça me fait penser à ma Lisa, et la fantaisie de cet auteur lui correspond d'ailleurs très bien). Les récits de Milena Agus ressemblent à des nouvelles par leur concision, leur intensité et leur chute toujours réussie. C'est ce talent de conteuse d'histoires que l'on retrouve une nouvelle fois dans Sens Dessus Dessous.  Alice, Mr. Johnson, Anna: trois habitants d'un immeuble de... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

21 juin 2016

# 151 Stasiland, Anna Funder

Je m’aperçois que j’ai lu pas mal de romans sur le thème du "bloc de l'Est" dans l’année qui vient de s’écouler (ici, là et encore là par exemple). Avec Stasiland, j'explore un territoire hautement symbolique des dictatures communistes, la RDA. Et bien que ce soit de l’histoire récente, c’est un peu un sujet tabou : il y a moins de trente ans, l’Allemagne était divisée en deux et sa capitale traversée par un mur. Et à l’est de ce rideau de fer sévissait un régime doté d’un ministère de la Sécurité d’Etat, la Stasi, chargée... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
14 juin 2016

# 150 Les Oncles de Sicile, Leonardo Sciascia

J’avais oublié dans mon tiroir de bureau Les Oncles de Sicile, prêté par un ami qui ne l’avait lui-même pas encore lu. Sur la page de garde le lecteur précédent avait noté une recommandation d’un ordre de lecture différent de celui proposé par l’éditeur et l’auteur. J’ignore ce qui a guidé ce choix que je n’ai pas suivi et sans regret : les quatre nouvelles de Leonardo Sciascia se succèdent ainsi dans l’ordre chronologique et parcourent un siècle d’Histoire italienne vu au prisme de la vie locale sicilienne. Chaque récit est... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
09 juin 2016

# 149 Les messieurs, Claire Castillon

En recherchant de l’information sur l’émission Le masque et la plume, un auteur retient mon attention dans le programme du prochain enregistrement: Claire Castillon. Je l’avais découverte avec son excellent On n’empêche pas un petit cœur d’aimer grâce à Lire Magazine en 2007.   Deux heures de discussion sur les livres et le cinéma, encore de la disponibilité à quatre jours de l’enregistrement: je réserve (gratuitement !) les places et je télécharge Les messieurs de Claire Castillon donc. Bonne pioche, deux moments... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
07 juin 2016

# 148 2084, La fin du monde, Boualem Sansal

Au départ je n'étais pas très motivée pour lire 2084: le roman d'anticipation n'est pas mon genre favori et le titre me rebutait. J'ai un peu de mal avec l'effet "plagiat marketing" et en plus je n'avais pas spécialement aimé 1984 (auquel il fait évidemment référence). Et puis j'ai fini par me laisser convaincre et même si je l'ai lu facilement, je suis mitigée: le premier tiers se perd en longueur sur des descriptions détaillées et redondantes, le dernier tiers du roman s'affaisse dans un imbroglio politique (pour être honnête... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,