04 septembre 2017

# 201 Les dieux ont soif, Anatole France

Je n'avais jamais lu de romans d'Anatole France et j'ai téléchargé celui-ci après avoir lu la très controversable note de lecture de Paul-Marie Couteaux à Marine Le Pen. Cette lettre décrit les livres que Marine Le Pen et ses collaborateurs devraient lire - ou connaître - pour avoir un vernis culturel qui fasse illusion. Que ce soit très clair: non seulement je n'approuve pas la méthode - on est vraiment dans la superficialité la plus totale, dans l'impératif d'efficacité que j'abhorre. La culture fait pour moi partie de ces choses... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 17:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 août 2017

# 200 Baïkal-Amour, Olivier Rolin

C'est avec la Russie et Olivier Rolin que je vous propose de fêter le septième anniversaire et le 200ème message de ce blog.  La première fois que je suis allée en Russie, c'était en 2012 et j'ai depuis intensifié mes lectures autour de ce pays. J'ai d'ailleurs créé un tag "Russie" pour faciliter la recherche de ceux que ça intéresse. Olivier Rolin, rappelez-vous, c'est ce fabuleux auteur découvert vraiment par hasard. Il y avait dans la dernière partie de son roman une réflexion qui m'avait intimement touchée et... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 18:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 août 2017

# 194 # 195 # 196 #1 97 # 198 # 199 Lectures d'été

En plus de Joseph sous la pluie, je suis partie en vacances avec une sélection très estivale et légère. On commence par un roman pour ceux qui rêvent d'étoiles:  (#194) Danser d'Astrid Eliard. Ca faisait longtemps que je voulais le lire et il est désormais disponible en poche. Je pense qu'il parlera plutôt aux lectrices puisqu'il s'agit des parcours croisés de trois jeunes élèves de l'Ecole de Danse de l'Opéra de Paris. Excellent écho aux livres jeunesse 20, allée de la danse que je lis toujours avec plaisir avec... [Lire la suite]
16 août 2017

# 193 Joseph sous la pluie, Mano Solo

Quand Quentin m'a offert ce livre il m'a prévenue: "je ne sais pas si tu vas aimer c'est assez sombre", j'ai donc attendu un peu et je l'ai lu en fin de vacances. C'est un recueil éclectique, composé d'un court roman qui donne le titre à l'ouvrage, de poèmes, de textes inédits et de dessins. De Mano Solo je ne connaissais que quelques chansons, je me suis prise une bonne claque en découvrant ces écrits très intimes. Sans aller jusqu'à dire que l'écriture très masculine et violente de Joseph sous la pluie m'a plu, elle est... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 juin 2017

# 189 La Poupée, # 190 La Pyramide, Ismail Kadaré

Il y a quelques mois je suis tombée vraiment par hasard dans une librairie sur la revue Baïka. Destinée au 8-12 ans, ce magazine trimestriel dédié au voyage avait tout pour me plaire, à commencer par son nom à connotation russe. L'univers graphique proposé ainsi que la ligne éditoriale ont fait le reste: Emma n'a pas encore trop accroché mais pour moi c'était gagné dès les premières pages.   Dans le premier numéro, il y avait un reportage sur l'Albanie qui m'a donné envie d'y partir cet été en vacances. Par curiosité j'ai... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 01:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
15 juin 2017

# 188 Le dimanche des mères, Graham Swift

Ma lecture du roman Le dimanche des mères de Graham Swift remonte à plusieurs semaines mais je voulais vous en parler avant les vacances, si jamais vous êtes en recherche d'inspiration littéraire. J'ai découvert cet auteur grâce à un article du Monde (pour changer...). Jane raconte une journée de sa vie de domestique dans l'Angleterre post-première guerre mondiale, vingt-quatre heures particulières puisqu'il s'agit du jour de congé annuel traditionnellement dédié à rendre visite à ses parents. Mais de parents, Jane n'en a plus et... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 23:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

09 juin 2017

# 187 Repose-toi sur moi, Serge Joncour

Un article de Lexpress, l'auteur que je connais, le prix interallié: bien que peu attirée par le roman sentimental, j'ai lu Repose-toi sur moi. On entre vite dans ce récit qui croise deux vies: Ludovic le veuf provincial et Aurore la bourgeoise mariée dont le point commun est de vivre dans le même immeuble parisien. Deux êtres que tout semble opposer, pourtant le hasard et la solitude vont bien faire les choses.  C'est bien écrit, on le lit d'une traite mais honnêtement je n'ai pas été séduite par ce roman. Je ne reconnais... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juin 2017

# 186 A la Verticale de soi, Stéphanie Bodet

Invité sur France Inter pour la sortie de son dernier livre, Sylvain Tesson a recommandé la lecture d'A la Verticale de soi et j'ai été immédiatement séduite par la poésie du titre.   La première surprise c'est qu'il y a une très jolie préface de Sylvain Tesson justement. Il a un sens de l'auto-dérision et une clairvoyance sur lui-même, une conception du voyage et une attirance inexpliquée pour la Russie qui me touchent et cette fois-ci encore il sait choisir les mots pour donner envie de lire l'autobiographie de... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mai 2017

# 185 Assez de bleu dans le ciel, Maggie O'Farrell

J'ai découvert cette auteure un peu par hasard grâce à une critique élogieuse du site Lexpress. Pourtant le titre ne m'avait pas totalement convaincue mais j'ai fait confiance à ceux qui officient également pour le magazine Lire.  La vie de Daniel pourrait s'intituler "les rendez-vous ratés" s'il n'y avait eu sa rencontre on ne peut plus fortuite avec sa femme Claudette, une actrice qui se cache du monde. Un anti-rendez-vous en somme.  Mais rattrapé par son passé, Daniel ne trouve pas d'autre issue que le silence et... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 mai 2017

# 184 Le médecin personnel du roi, Per Olov Enquist

Encore une lecture issue de la liste d'Alessandro Barricco dans Une certaine vision du monde. J'avais particulièrement aimé le chapitre qu'il y consacrait, ne serait-ce que par la conclusion, et c'est d'ailleurs l'extrait que j'avais choisi pour illustrer mon article. Je vais être un peu plus nuancée sur l'appréciation de ce livre, j'ai mis du temps avant d'entrer dans l'histoire, d'abord à cause des répétitions qui impriment un rythme assez lent et paradoxalement ces redites ne servent pas la compréhension. Ensuite j'ai... [Lire la suite]