26 novembre 2010

#18 La vie est brève et le désir sans fin, Patrick Lapeyre

Louis, la quarantaine, marié, immature, traducteur médiocre à Paris, vivant aux crochets de sa femme. Murphy, américain, trader à Londres, posé, résigné et ennuyeux. Deux hommes que tout oppose a priori, si ce n'est leur amour pour une même femme, la jeune anglaise Nora. Nora navigue entre ces deux hommes, tour à tour énigmatique et indécise, comme si elle ne pouvait se décider à rester dans l'adolescence, dont elle pressent les limites ou à vivre dans le monde trop monotone des adultes. Même si c'est bien elle le personnage... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 12:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 novembre 2010

#16 Etty Hillesum, Cécilia Dutter

"D'elle je ne savais rien" pourrais-je dire en paraphrasant le préambule du dernier livre de Cécilia Dutter. Il est des auteurs pour lesquels on a un coup de coeur, sans bien savoir expliquer pourquoi. Comme ce n'est pas la dernière fois que l'on va parler d'elle sur ce blog, je vous raconterai plus tard par quel hasard je suis tombée sur son précédent livre. Toujours est-il que jeudi dernier, en ouvrant ma boite mail, que vois-je? Un message de Cécilia Dutter qui m'écrit après avoir vu ma fameuse liste des 15! Très... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
03 novembre 2010

#14 Chroniques de l'asphalte, Samuel Benchetrit

Dans le 3ème volume des Chroniques de l'asphalte, les gamins de la cité s'essayent avec plus ou moins de succès à la conquête féminine... le style vif et spontané se prête bien au décor, voir même lui donne sa crédibilité. Le ton leger et l'humour me rappellent à certains moments celui Goscinny dans le Petit Nicolas. Les chapitres se lisent comme des nouvelles - un genre que j'apprécie particulièrement- et même si ce n'est pas de la grande littérature, j'ai encore une fois passé un moment très plaisant avec Bench'! On est... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 15:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 octobre 2010

#12 Invisible, Paul Auster

Alors là, difficile de parler de ce livre ! Je n’ai pas lu beaucoup de bouquins de Paul Auster, juste Brooklyn Follies il me semble, que j’avais beaucoup aimé. J’ai écouté l’auteur au salon du livre 2010 : de l’humour, très accessible… Alors quand ma Maman m’a proposé de me laisser en pension le « dernier Auster », je m’y suis jetée dessus. Dès le premier chapitre on reconnaît les éléments autobiographiques : un poète, Adam, se voit offrir « la chance de sa vie » par Born, un mécène,... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 14:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
11 octobre 2010

#11 Quand j'étais normal, Marc Weitzmann

C'est d'abord une description sans concession de la classe moyenne de gauche des années 1970. Le cadre de départ est une simple ville de province, des parents protecteurs, un fiston intelligent mais avec un parcours scolaire chaotique, un succès mitigé auprès des filles et des copains plus que des amis. Une famille et une adolescence normales, en somme. En une demi-phrase (je vous laisse le plaisir de la découvrir) l'auteur nous bascule soudainement 30 ans plus tard, en 2003. Basculer n'est pas le terme approprié, au contraire,... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
22 septembre 2010

#08 Le siècle des nuages, Philippe Forest

Je reste perplexe devant ce roman de la rentrée littéraire qui retrace à la fois la vie du père de l’auteur, pilote de ligne, et l’épopée de l’aviation au cours du 20ème siècle. La critique extrêmement élogieuse dans Lire (septembre 2010) et la référence à « pilote de guerre » en fin d'article ont suffit à me convaincre d’acheter ce roman, d’autant que depuis toute petite les avions de chasse me fascinent. C’était plutôt bien parti : dès la première page, une citation d’Apollinaire, qui donne... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 09:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,

02 septembre 2010

#05 Le roman de Jeanne, à l'ombre de Zola, Isabelle Delamotte

Une histoire d’amour qui nous permet d’apprendre à connaître Zola différemment, un peu comme si on regardait sa vie depuis les coulisses. A travers Jeanne, on retrouve aussi transposées dans une autre époque les problématiques actuelles de la famille recomposée, la crise économique, le désir d’enfant… C’est assez troublant de retrouver ces thèmes que l’on nous présente si souvent comme les maux de notre société contemporaine ! Coté écriture, le texte est parfois un peu trop à l'eau de rose à mon goût, mais fluide et... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 07:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
30 août 2010

#04 Open, André Agassi

Quand j'ai vu David, alias MisterYaourt, ne lâchant pas le bouquin, je me suis dit "c'est louche". Je n'avais pas tort. Captivant. C’est bien simple, une fois commencé, impossible de décrocher du récit co-écrit par Moehringer, lauréat du prix Pulitzer 2000. 0n tremble nous aussi devant le terrible « dragon », on transpire pour chaque set remporté, même si on ne connaît rien aux règles du tennis ! Le petit garçon élevé comme une machine à gagner est en lutte permanente... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 14:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , ,
26 août 2010

#03 D'autres vies que la mienne, Emmanuel Carrère

Comme la plupart des bouquins "contemporains" que je lis, j'ai acheté "d'autres vies que la mienne" grâce aux critiques littéraires, entendues ou lues. [Petit aparté: Chaque mois c'est un peu l'oscar du livre... Question de place et de budget, je ne peux pas acheter TOUS les livres que je voudrais et la lutte est souvent serrée. Après "Lire" auquel je suis abonnée, j'achète souvent "le magazine des livres". Et puis je soumets ma shortlist à une recherche sur internet pour trouver les 3... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 11:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
24 août 2010

#02 La robe prétexte, François Mauriac

En lisant « mon enfant de Berlin » d’Anne Wiazemsky, je me suis aperçue que j’étais passée complètement à coté des œuvres de son grand-père, François Mauriac. Quelques mois plus tard, je suis tombée par hasard sur le tome 1 de ses chefs-d’œuvre… Le premier roman, La Robe Prétexte, est un véritable coup de cœur! On y lit l’adolescence de Jacques dans une famille bourgeoise de la fin du XIXème siècle. L’enfance s’éteint doucement et fait place aux troubles de l’adolescence : la séduction, les doutes, la déception, les... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 07:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :