21 juin 2016

# 151 Stasiland, Anna Funder

Je m’aperçois que j’ai lu pas mal de romans sur le thème du "bloc de l'Est" dans l’année qui vient de s’écouler (ici, là et encore là par exemple). Avec Stasiland, j'explore un territoire hautement symbolique des dictatures communistes, la RDA. Et bien que ce soit de l’histoire récente, c’est un peu un sujet tabou : il y a moins de trente ans, l’Allemagne était divisée en deux et sa capitale traversée par un mur. Et à l’est de ce rideau de fer sévissait un régime doté d’un ministère de la Sécurité d’Etat, la Stasi, chargée... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 00:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

07 juin 2016

# 148 2084, La fin du monde, Boualem Sansal

Au départ je n'étais pas très motivée pour lire 2084: le roman d'anticipation n'est pas mon genre favori et le titre me rebutait. J'ai un peu de mal avec l'effet "plagiat marketing" et en plus je n'avais pas spécialement aimé 1984 (auquel il fait évidemment référence). Et puis j'ai fini par me laisser convaincre et même si je l'ai lu facilement, je suis mitigée: le premier tiers se perd en longueur sur des descriptions détaillées et redondantes, le dernier tiers du roman s'affaisse dans un imbroglio politique (pour être honnête... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
29 mai 2016

# 147 D'ailleurs les poissons n'ont pas de pieds, Jón Kalman Stefánsson

Me revoilà! Entre lire et écrire il faut parfois choisir et j'ai un peu de retard sur mes posts, aussi je vais être brève. Vous pouvez tout de même retrouver les lectures terminées ou en cours sur des pages dédiées en haut à droite: clic ! et clic! que j'essaie de garder à jour. Lorsque j'ai recroisé l'auteur Jon Kalman Stefansson au détour d'une critique élogieuse du monde je n'ai pas hésité, puisque j'avais été sous le charme d'Entre ciel et terre. Une nouvelle fois on se laisse transporter sur les rivages hostiles... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 mai 2016

# 146 En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut

  C’est mon Papa qui m’a conseillé ce roman, qu’il a découvert grâce au Nouvelobs. C’est amusant car d’aussi loin que je me souvienne nous avions cet hebdomadaire à la maison, j’ai commencé à le lire avec la BD d’Agrippine, puis avec les éditos de Delfei de Ton. La rubrique « culture » a longtemps été un repère très fiable sur les livres (c’est un peu moins vrai sur le cinéma, nous laissons désormais les films épinglés 3 étoiles aux cinéphiles - je sais que cette phrase va faire sourire mon père). Difficile de ne... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
12 avril 2016

# 144 Cherokee; # 145 Courir, Jean Echenoz

Un article du monde sur le dernier roman de Jean Echenoz et me voilà à parcourir sa bibliographie. J'ai un souvenir particulier de Je m'en vais, est-ce parce que l'attribution du prix Goncourt coïncidait avec mon entrée à Scien-Po, ou bien parce que j'avais suivi avec intérêt l'attribution du Goncourt dont la liste alignait des auteurs connus, ou encore parce que ce roman en particulier m'avait touché? Aujourd'hui encore je ne sais pas bien, en tous cas Des Eclairs avait ensuite confirmé mon intérêt pour cet auteur. C'est ainsi que... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:27 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , ,
10 avril 2016

# 143 Il est avantageux d'avoir où aller, Emmanuel Carrère

Dès les premières lignes d'Il est avantageux d'avoir où aller, j'ai su que j'allais passer un excellent moment, j'étais heureuse de retrouver cette lecture dès que je le pouvais, trimballant mon livre à peu près partout. Alors à la question: mais qu'est-ce qui te plaît tant dans ce roman? J'ai répondu: sa façon d'écrire d'abord. Je ne sais pas vraiment pourquoi, il y a une forme de sincérité et d'authenticité qui me touche. J'avais vu Carrère il y a quelques années au salon du livre et il m'a fait la même impression. Ensuite j'aime... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 avril 2016

# 142 Silo, Hugh Howey

La spontanéité de certaines personnes à parler d’une lecture qui les a particulièrement marquées me fait souvent découvrir de nouveaux univers littéraires. C’est encore plus vrai lorsqu’il s’agit de quelqu'un que je ne côtoie pas depuis longtemps: un peu comme s’il s’agissait de faire connaissance à travers ce qu’il lit. C'est ainsi que l’enthousiasme de Charles qui est l’ami de ma super-copine Amandine et journaliste m’a facilement convaincue de lire Silo. Un paysage de désolation retransmis par des caméras, voilà tout ce que la... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
18 mars 2016

# 141 La Part de l'autre, Eric-Emmanuel Schmitt

J'ai un peu de retard à rattraper et ce n'est jamais simple d'écrire au sujet d'un livre plusieurs semaines après l'avoir lu... Conseillé par mon amie Cyrielle il y a quelques temps et attirée par le titre, j'ai lu La Part de l'autre par hasard en même temps que  ma sœurette (on pourrait mettre ca sur le compte de la gémellité, en réalité depuis que nous avons des liseuses nous nous envoyons mutuellement les ebooks récemment téléchargés, ce qui fait que nous avons à peu près la même bibliothèque de "reste à lire"...). ... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 01:13 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,
07 février 2016

# 140 Le héros discret, Mario Vargas Llosa

Il y a des livres qu'on aime tellement qu'il est difficile d'en parler. Le héros discret est de ceux-là. Mon coup de coeur pour Mario Vargas Llosa ne se dément pas: son écriture me met de bonne humeur et me procure un vrai bonheur.  Deux personnages principaux, Felicito Yanaké et Rigoberto, héros ordinaires d'un Pérou en pleine mutation économique et sociale: le premier, à la tête d'une entreprise de transport refuse de se soumettre à la corruption, le second soutient le mariage non conventionnel de son ami et patron. Finie la... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
24 janvier 2016

# 139 La lettre à Helga, Bergsveinn Birgisson

Après deux livres plutôt denses, La lettre à Helga m'a attirée par la promesse d'un ami d'un roman "page turner"* et son format court (une centaine de pages). Mais la première chose qui m'a interpellée sur la couverture, ce fut l'éditeur: Zulma. Ça me disait quelque chose, et pour cause, ils ont aussi produit Rosa Candida et Un homme amoureux. En faisant quelques recherches rapides j'ai également appris que le nom venait d'un poème de Tristan Corbières, quej'ai ainsi découvert. J'ai aimé l'histoire de cette petite maison... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,