15 mai 2015

# 114 Le Météorologue, Olivier Rolin

La Russie a encore frappé: "Son domaine, c'était les nuages. Sur toute l'étendue immense de l'URSS" : il m'a suffit de lire la quatrième de couverture du Météorologue pour que je choisisse ce roman sur le présentoir de ma médiathèque. Et c'est une très bonne surprise. Olivier Rolin retrace le destin d'Alexei Féodossiévitch Vangenheim, scientifique et membre du Parti qui fut arrêté et déporté sous le régime de Staline. A travers sa correspondance avec sa femme et sa fille on découvre le caractère terriblement banal d'une... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

03 mai 2015

# 113 Lovestar, Andri Snær Magnason

Les oiseaux migrateurs se trompent de direction, les mouches colonisent Chicago, les papillons monarques s'écrasent au Pôle Nord: résultant des ondes émises par les nouvelles technologies ce désordre environnemental inspire Lovestar, génie mégalomaniaque. A travers l'entreprise qui porte son nom, il relie les hommes par ces ondes invisibles et devient le maître du monde en imposant une société entièrement connectée: "l'homme sans fil". C'est ainsi que le roman de science-fiction d'Andri Snaer Magnason débute. Les hommes... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 avril 2015

# 112 Evariste, François-Henri Désérable

Encore une biographie courte, encore un prénom en guise de titre, encore un personnage au destin tragique, et pourtant les similitudes avec le Charlotte de Foenkinos s'arretent là... En se penchant sur la vie d'Evariste Galois, mathématicien de génie mort à 20 ans, François-Henri Désérable en fait un personnage romantique, un adolescent poétique et fougueux, imparfait donc attachant. Sous sa plume, Evariste prend réellement corps, et même si l'auteur s'affranchit de son propre aveu de la recherche de vérité, le pari... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mars 2015

# 111 Charlotte, David Foenkinos

Les critiques sont partagées au sujet de Charlotte: nominé pour de nombreux prix de la rentrée littéraire, consacré par le Renaudot et le Goncourt des Lycéens, le roman a divisé la presse écrite. Pour ma part, j'ai mis longtemps à me décider à le lire (trop d'exposition médiatique et pas très fan de l'auteur), et puis j'ai eu envie d'un roman court et entraînant après la lecture de deux essais plutôt exigeants.   On le lit vite, oui, mais parce qu'il manque de densité. Ecrire au sujet d'une personne au destin aussi... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 23:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
18 janvier 2015

# 108 Cendrillon, Eric Reinhardt

Un roman inclassable et indéfinissable que ce Cendrillon d'Eric Reinhard. Quatre destins dont trois qui auraient pu être autant de vies du narrateur si Margot n'était pas entrée dans sa vie. Chaque personnage croise sa "marraine", élément déterminant de leur vie. Ne vous attendez pas à un récit construit: il y a certes un peu de "story telling" mais ce sont surtout les grandes envolées poétiques de l'auteur sur l'automne, sur la définition du pied parfait, sur la construction du désir, ou bien encore ces pages consacrées à... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 18:43 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
21 décembre 2014

# 107 Un roman russe, Emmanuel Carrère

Lu en une après-midi. Époustouflant.   Entre sa "période chrétienne" et son "renouveau", on retrouve Emmanuel Carrère en pleine réflexion sur ses origines. Après le succès de L'Adversaire, il cherche un projet plus personnel et part en Russie filmer la vie ordinaire d'une petite ville de province. Kotelnitch n'a pourtant pas grand chose à voir avec son histoire familiale, sinon qu'on y parle la langue de sa mère. Rien ne se passe comme prévu: Carrère s'y ennuie ferme alors qu'en France son histoire d'amour avec Sophie prend... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 17:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,

07 décembre 2014

# 106 Peine perdue, Olivier Adam

C'est avec un a priori positif que j'ai entamé cette lecture: j'aime le style d'Olivier Adam, sa noirceur aussi... Mais trop c'est trop! Antoine est déposé inconscient devant les urgences d'un hôpital de la côté d'Azur: que s'est-il passé cette nuit-là dans ce village paisible et endormi comme peuvent l'être les stations balnéaires en plein hiver? Le vrai sujet du roman n'est pourtant pas tant cette intrigue que les 23 destins qu'elle rassemble. En cela, Olivier Adam est talentueux: il relie les personnages avec dextérité et... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 novembre 2014

# 105 Autour du monde, Laurent Mauvignier

J'ai mis un certain temps avant "d'entrer" vraiment dans ce roman, gênée par un procédé narratif chargé en énumérations et un usage exagéré du futur. Puis je me suis habituée au style et je me suis laissée embarquer par "Un tour du monde".   La terre tremble au Japon ce 11 septembre 2011, et l'information circule presque en temps réel autour du globe. Le séisme comme le fil conducteur du roman, il relie entre eux des histoires: que se passe-t-il ailleurs, autour du monde, au même instant s'interroge l'auteur. A la manière d'un... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
19 octobre 2014

# 104 L'amour et les forêts, Éric Reinhardt

Je voulais lire L'amour et les forêts avant que le Goncourt ne (lui?) soit attribué (j'assume totalement le fait d'être influencée dans mes choix de lecture par ces sélections, sans être dupe de l'opération marketing qui se cache dessous, et paradoxalement la sur médiatisation qui en résulte me détourne souvent  de certains ouvrages, allez comprendre!).  Cette rentrée littéraire est décidément d'un très bon niveau. Je n'avais jamais lu Éric Reinhardt, et dès les premières pages j'ai été frappée par la... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
14 octobre 2014

# 103 Le bonheur national brut, François Roux

Le livre pris au hasard au rayon nouveauté de la bibliothèque. Celui dont le titre nous dit quelque chose mais sans plus. On rentre à la maison, on vérifie dans le Lire Magazine spécial rentrée littéraire, excellente critique parcourue sûrement un peu trop vite quelques semaines plus tôt. LA pépite. Le roman s'ouvre sur l'élection de François Mitterrand en 1981 et se referme sur celle de François Hollande en 2012. Entre ces deux dates, les aspirations, les rêves et les désillusions d'une génération à travers les destins... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:02 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,