25 août 2014

# 98 La vérité sur l'Affaire Harry Quebert, Joël Dicker

Marie m'a prêté son livre en me disant: "c'est un bouquin d'été, facile à lire".  Ah ça, c'est certain, tu ne te fais pas de nœuds au cerveau. Et au cas où quelques neurones seraient partis en vacances, l'auteur s'amuse à recopier des passages entiers déjà lus précédemment...  L'idée de départ du roman de Joël Dicker, La vérité sur l'Affaire Harry Québert, est d'écrire un livre sur un auteur qui écrit un livre au sujet d'un autre livre. Une sorte de mise en abyme (procédé périlleux, ambitieux et intéressant) doublée... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:03 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : ,

01 août 2014

#97 HHhH, Laurent Binet

Lors de sa sortie en 2010, j'avais lu des critiques élogieuses sur le premier roman de Laurent Binet, mais le décor - la Seconde Guerre mondiale- et la négligence m'ont fait passer à côté de ce roman jusqu'à ce qu'on m'en parle avec conviction. Hasard ou coïncidence, il se trouvait aussi sur la table de chevet de ma maison de vacances. Un livre difficile à quitter dès les premières pages, et les 400 suivantes ont été avalées en 48h. Comment Laurent Binet transforme-t-il l'attentat contre Heydrich, bras droit d'Himmler et... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 15:56 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,
24 juillet 2014

#96 L'Emprise, #97 La malédiction d'Edgar, #98 Une exécution ordinaire, Marc Dugain

Après ma lecture très enthousiaste d'Avenue des géants, je n'ai pas hésité une seconde lorsque mon père m'a prêté le dernier Marc Dugain. Quelle déception cependant: je n'y ai pas retrouvé le rythme et le suspense attendus, et j'ai été gênée par le nombre de protagonistes alors que certains personnages secondaires auraient mérité plus de place. Si l'intrigue de l'Emprise ne fonctionne pas pour moi, tout n'est pas si noir: Marc Dugain parvient à croiser psychologie personnelle, pouvoir politique et enjeux économiques avec dextérité... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
29 juin 2014

# 94 Dolfi et Marilyn, François Saintonge

Dans la France de 2060 imaginée par François Saintonge (on ignore qui se cache derrière ce pseudonyme...), peu de choses diffèrent de notre pays d'aujourd'hui, à un détail près:  les progrès en génétique permettent désormais de fabriquer des clones humains en série. Cet être-objet mi-robot mi-humain peut même être commercialisé, sa vente étant tout de même encadrée et réglementée. Par une succession de malheureux hasards le narrateur, un historien spécialiste de la seconde guerre mondiale, se retrouve en possession illégale des... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
25 mars 2014

# 92 Au revoir là-haut, Pierre Lemaître

J’ai enfin lu le prix Goncourt 2013, acheté et conseillé par mon Papa, OUF les bonnes habitudes ne se perdent pas ! J’avoue qu’à l’automne le raffut médiatique autour des récompenses littéraires m’a plutôt laissée indifférente, et j’aurais pu passer à côté d'Au revoir là-haut mais c'était sans compter sur ma maman qui me l'a glissé dans ma valise. Je ne connaissais pas Pierre Lemaître, et je ne suis pas surprise de lire que c’est un auteur de polar. On retrouve dans ce livre le rythme et l’intrigue du genre policier, alliés à la... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2014

# 90 Nue, Jean-Philippe Toussaint

Avec Nue, Jean-Philippe Toussaint clôture sa tétralogie sur Marie, dont je n'ai pour ma part lu que La vérité sur Marie qui m'avait laissé la même impression que ce nouveau roman: on ne sait pas bien où l'auteur nous emmène, mais on se laisse porter par son récit.  Il y a le narrateur qui ne peut pas vivre sans Marie, mais ne fait pas grand chose pour la reconquérir, il y a Marie, femme insaisissable et artiste un peu perchée. L'écriture sobre et précise met en exergue la fragilité du couple que les malentendus ont fini... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

02 février 2014

# 89 Malavita, Tonino Benacquista

Avec Benacquista, l'histoire était mal engagée: assez déçue par Homo Erectus, un roman amusant sur les relations amoureuses vues par les hommes mais qui s'essouffle faute d'originalité et de surprise, je n'aurais certainement pas acheté Malavita sans l'insistance d'un collègue.  Dès les premières pages, on est happé par les aventures de cette famille de repentis: le père, ancien parrain de la mafia new yorkaise nostalgique, la mère parfaite en "desperate housewife", et les enfants aux caractères bien trempés. Beaucoup de... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 23:15 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,
21 janvier 2014

# 87 Plonger, Christophe Ono-Dit-Biot

"Les plaisirs qu'on a eus sont tout ce qui reste d'une vie qui s'achève. Les grands chagrins se dissipent. Pas l'éclat de rire de ton meilleur ami qui, au plus fort d'une fête, te dit qu'il t'aime à mort ou la première fois que tu vois un chef d'oeuvre de marbre et que tu comprends que tu ne l'es pas toi, de marbre, et que tes synapses s'illuminent devant cet objet fait de main d'homme. Comme ne meurt jamais non plus, le souvenir de la fraicheur de l'eau quand tu décides d'aller te baigner par une chaleur étourdissante, ou encore le... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
12 novembre 2013

# 83 A moi seul bien des personnages, John Irving

Je ne m'explique pas comment j'ai pu passer à côté d'Irving jusqu'à présent mais grâce à Sylvain, l'erreur est réparée! A moi seul bien des personnages est difficile à définir, entre autobiographie et fiction. Ce qui frappe en premier lieu c'est la maîtrise de la narration et de l'espace spatio-temporel: l'auteur passe d'une période à l'autre de sa vie sans respecter l'ordre chronologique mais avec une cohérence d'ensemble qui nous permet de suivre le fil. Peu à peu se dévoilent des personnages profonds et attachants (je défie... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:15 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : ,
18 septembre 2013

# 80 Rosa Candida, Audur Ava Ólafsdóttir

Un livre offert par mon amie Stephanie... Comme je lui ai promis d'être sincère dans ma critique, je ne vais pas vous cacher qu’à la lecture des premières pages j’étais assez dubitative: la passion d'un jeune homme naïf pour les rosa candida - il ne manquait plus que la citation "il faut cultiver son jardin" pour parfaire la référence à Voltaire; le prénom de sa fille - Floral Sol; l'avalanche de coïncidences entre la mort de sa propre mère et la naissance de sa fille ... Tout cela me mettait sur la voie d'un roman un peu... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:23 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,