04 novembre 2018

# 247 Riad Sattouf

J'ai découvert Riad Sattouf il y a deux ou trois ans avec L'Arabe du futur. La narration, le décalage entre le point de vue enfantin et la gravité de la situation, les dessins et jeux de couleurs: tout concourt à la subtilité de ces romans graphiques sur l'évolution de la situation syrienne, le radicalisme et l'intégrisme, un exercice pourtant assez périlleux. C'est à la fois drôle, touchant et intelligent et le quatrième tome paru cet automne n'y déroge pas. J'ai ensuite rapidement adhéré aux bandes dessinées Les... [Lire la suite]