30 août 2012

# 58 Badawi, Mohed Altrad

A priori Maïouf était plutôt mal parti dans la vie: de la communauté des Bédouins considérée par les syriens comme moins que rien, il est en plus l'orphelin d'une femme répudiée. La totale. Rejeté par les siens, il décide de les fuir, d'abord en allant à l'école, lui qui était promis à un avenir de berger. Puis ce sera le temps des premières amours, mais qui pourrait entraver sa volonté d'echapper à sa condition? En grande partie autobiographique, Badawi, empreint de révolte et de souffrance, évite les écueils du pathos... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 23:38 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

28 août 2012

# 56 Les Falsificateurs, # 57 Les Éclaireurs, Antoine Bello

  Positivons en ces temps moroses de rentrée : la promiscuité dans le métro a ses bénéfices. Outre une observation approfondie des Franciliens moyens : qui ne se lavent pas, dont le sous-groupe qui ne se brossent pas les dents (ou alors qui petit-déjeunent avec du saucisson???), qui s'habillent "pas terrible" ou "tendance", qui ont une jolie coupe de cheveux, qui pètent (sisi), bref outre l'etablissement de statistiques comparatives précises, j'ai aussi découvert Antoine Bello grâce à un type tellement absorbé par le roman... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 21:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,