19 août 2015

# 123 Le voyage d'Octavio, Miguel Bonnefoy

Encore une lecture piochée dans la sélection du Monde! Octavio apprend à lire et à écrire tout en découvrant l’amour grâce à Venezuela, qui porte le même nom que son pays. Contraint à l’exil,  son voyage devient initiatique : mêlant fantastique et réel, l’auteur réussit à nous embarquer dans une lecture à deux vitesses où les symboles prennent peu à peu l’ascendant. La qualité de l’écriture et le style soutenu contribuent à faire de ce roman d’apprentissage un récit philosophique, résolument tourné vers le mystique où... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 20:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

16 août 2015

# 122 Le Puits, Ivan Repila

Pioché dans la sélection des livres d'été du Monde, Le Puits d'Ivan Repila est tout simplement un ovni, un roman tellement particulier que je ne sais pas bien comment vous en parler. Je vous incite à le lire d'abord parce que j'ai adoré mais aussi pour connaître votre avis. A la fois conte pour adulte et essai philosophique et politique, cette lecture m'a stupéfaite. Un puits dans lequel se retrouvent piégés deux enfants: comment, pourquoi? Vont-ils s'en sortir? Dans ce contexte de huis clos dérangeant, l'auteur réussit à... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
27 juillet 2015

# 121 Éden Utopie, Fabrice Humbert

Je voulais lire Eden Utopie depuis qu'une amie l'avait mentionné sur les réseaux sociaux, puis j'ai oublié et il est réapparu dans la sélection du Monde des livres de l'été. A partir de l’histoire de sa famille maternelle, Fabrice Humbert nous plonge dans une analyse de la « génération 68 », entre ascension sociale et recherche d’un monde nouveau. En entrecroisant les axes psychologiques et sociologiques, il parvient à restituer à la fois le changement de société qui s’est opéré dans ces années-là  et la portée de... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 juillet 2015

# 120, Les tribulations du dernier Sijilmassi, Fouad Laroui

Je suis tombée sur Les tribulations du dernier Sijilmassi par hasard à la bibliothèque : un nom d'auteur qui évoque quelque chose* et une jolie surprise à l'arrivée. Sur le vol retour d’un voyage professionnel, Adam remet soudain en cause sa vie et décide de redonner du sens à la « valeur temps ». Fini l’homme pressé, esclave de la mondialisation, rejetant à la fois son travail, son couple et sa vie sociale, il retourne – à pied !- dans son village natal. Notre ingénieur se retrouve alors face à un mur... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 18:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juin 2015

# 119 La Ballade de Lila K., Blandine Le Callet

On reste avec Blandine Le Callet mais sur un genre totalement différent de ses précédents écrits puisque c’est sur le terrain de la science-fiction qu’elle nous emmène avec La Ballade de Lila K.     J’ai à nouveau été séduite par la légèreté du style et par la construction de ce roman : l’approche est subtile et le décor se construit par petites touches, tout comme le personnage. J’ai aimé cette façon de nous dévoiler la situation progressivement, et de nous laisser le temps d'imaginer plusieurs scénarios… ... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 23:03 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
15 juin 2015

# 117 La petite communiste qui ne souriait jamais, Lola Lafon

Cette fois-ci c’est bien Marie qui m’a conseillé La petite communiste qui ne souriait jamais et comme elle, j’ai été séduite par ce roman. En point de départ, Lola Lafon retrace le parcours de Nadia Comaneci, héroïne des Jeux Olympiques de Montréal en 1976. Elle donne de la profondeur à son personnage en entrelaçant faits réels, témoignages extérieurs et échanges imaginaires avec son sujet. Le perfectionnisme de la célèbre gymnaste roumaine et les exigences de la discipline (que j'ai véritablement... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 23:22 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

31 mai 2015

# 116 Le bonheur conjugal, Tahar Ben Jelloun

J'avais ce roman dans ma table de nuit depuis longtemps et en cherchant quelque chose de léger à lire, je me suis rappelée que Marie m'avait dit que c'était une lecture facile. J'ai surement pas mal d'imagination puisque ce livre ne m'a pas été prêté par Marie, qui ne l'a donc jamais lu: que le propriétaire se manifeste... Je vais faire assez court car je n'ai pas aimé, ce qui me désole: j'avais lu avec plaisir du même auteur (il y a très longtemps) Cette aveuglante absence de lumière. Dans Le bonheur conjugal, le narrateur... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 17:23 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : ,
15 mai 2015

# 114 Le Météorologue, Olivier Rolin

La Russie a encore frappé: "Son domaine, c'était les nuages. Sur toute l'étendue immense de l'URSS" : il m'a suffit de lire la quatrième de couverture du Météorologue pour que je choisisse ce roman sur le présentoir de ma médiathèque. Et c'est une très bonne surprise. Olivier Rolin retrace le destin d'Alexei Féodossiévitch Vangenheim, scientifique et membre du Parti qui fut arrêté et déporté sous le régime de Staline. A travers sa correspondance avec sa femme et sa fille on découvre le caractère terriblement banal d'une... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
03 mai 2015

# 113 Lovestar, Andri Snær Magnason

Les oiseaux migrateurs se trompent de direction, les mouches colonisent Chicago, les papillons monarques s'écrasent au Pôle Nord: résultant des ondes émises par les nouvelles technologies ce désordre environnemental inspire Lovestar, génie mégalomaniaque. A travers l'entreprise qui porte son nom, il relie les hommes par ces ondes invisibles et devient le maître du monde en imposant une société entièrement connectée: "l'homme sans fil". C'est ainsi que le roman de science-fiction d'Andri Snaer Magnason débute. Les hommes... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 22:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 avril 2015

# 112 Evariste, François-Henri Désérable

Encore une biographie courte, encore un prénom en guise de titre, encore un personnage au destin tragique, et pourtant les similitudes avec le Charlotte de Foenkinos s'arretent là... En se penchant sur la vie d'Evariste Galois, mathématicien de génie mort à 20 ans, François-Henri Désérable en fait un personnage romantique, un adolescent poétique et fougueux, imparfait donc attachant. Sous sa plume, Evariste prend réellement corps, et même si l'auteur s'affranchit de son propre aveu de la recherche de vérité, le pari... [Lire la suite]
Posté par Yaourtlivres à 23:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,