Encore une lecture piochée dans la sélection du Monde!

image

Octavio apprend à lire et à écrire tout en découvrant l’amour grâce à Venezuela, qui porte le même nom que son pays. Contraint à l’exil,  son voyage devient initiatique : mêlant fantastique et réel, l’auteur réussit à nous embarquer dans une lecture à deux vitesses où les symboles prennent peu à peu l’ascendant. La qualité de l’écriture et le style soutenu contribuent à faire de ce roman d’apprentissage un récit philosophique, résolument tourné vers le mystique où la recherche de l’authenticité à travers son territoire ou sa relation aux autres est en réalité une jolie réflexion sur soi. Un premier roman très réussi.